Une recherche continue
à valoriser la patrimoine
et la pérennité des vignobles.

Un peu d’histoire

Depuis longtemps Bergerac est un exemple de vignoble commercial et d’échange.

Les nombreux ports fluviaux présents sur la Dordogne ont permis à la vigne de s’exporter au-delà de nos frontières. Jusqu’au XIIIè siècle, les rouges de la région partaient en Angleterre et les Clarets vers la Hollande.

Le Château Les Donats “Don au Pellerin” est situé sur le célèbre chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Pendant des siècles les pèlerins s’y reposaient pour manger et boire du vin.

L’acquisition en 1994

Nos terres taquinent donc les vestiges d’un établissement de l’Ordre des Templiers, il n’en fallait pas plus pour émoustiller Patrick Somers, qui en fait l’acquisition en 1994.

Dès lors, il ne fallait pas réécrire l’histoire, simplement la continuer. En transformant les vignes et le chai, la qualité et le potentiel exceptionnel du terroir, ne demandaient simplement qu’à être révélés. Aujourd’hui, le domaine et ses vins rayonnent et jouissent d’une réputation incontestable.

En 2011, Olivier Verhelst rejoint l’équipe de toqués de raisins en qualité de responsable de la vigne et du chai. Il oriente ainsi le domaine vers une production davantage responsable et durable, ce qui accentue d’autant plus le caractère bien trempé de chaque vin qu’offre le domaine…

Les Vignes

Entre prairies et petits bois, nos vignes sont baignées par la biodiversité. Nous prenons à cœur de respecter ce terroir, seul garant de l’authenticité de nos vins.

Au sein d’un paysage vallonné entre alternance de nature et d’élevage, nous cultivons aujourd’hui nos vignes sur quelques des plus beaux terroirs de Bergerac sur les communes de Conne-de-Labarde, Saint-Nexans, et Bergerac. Elles s’étirent sur plus de 20 hectares répartis sur 4 îlots distincts. Des différents cépages authentiques sont séléctionnés en fonction de chaque type de sol et de terroir.

Situation

Nos vignes situées sur la commune de Conne-de-Labarde reposent sur des sols limono-argileux et sur une roche mère calcaire. Il s’agit des Luvisols Rédoxiques épais, ce qui confère au vin ce caractère gras et expressif.

A Saint-Nexans, les sols sont plus hétérogènes. On se retrouve sur des restants du plateau calcaire de Monbazillac, sur une roche-mère de l’Agenais, superposée par une couche superficielle qui varie de limono-sableux à limono-argileux. Il s’agit des sols alluviaux avec des caractéristiques différentes, offrant aux vins un touché en bouche plus élégant.

Le Tran

Depuis 2018 notre domaine compte aussi quatre hectares de vignes sur la jolie appellation de Pécharmant. Ici la roche mère du sous-sol est un calcaire du mésozoïque sur laquelle la rivière a amené des sables argileux riches en fer, mêlés de graviers issus de l’érosion du Massif central. Une petite partie de l’AOC concerne une terrasse graveleuse de la rivière. Les sols disponibles à la vigne sont sur des sables et graviers du Périgord qui renferment en profondeur une couche d’argile ferrugineuse appelée « Tran ».

En 2019 nous avons entamé une conversion à l’agriculture biologique et les nouvelles acquisitions de parcelles s’inscrivent aussi dans cette démarche respectueuse de l’environnement et de notre terroir.

 

Notre territoire, une belle région

Implanté à l’ouest du vignoble bordelais et dans les anciennes terres de culture du tabac, c’est avec passion que nous cultivons la vigne dans le vignoble de Bergerac.

Bien qu’historiquement ce vignoble se distingue de celui de Bordeaux, la géologie les rapproche. C’est en effet la même famille de sols qui se prolonge de la Dordogne à la Gironde, cette rivière qui depuis le Massif Central charrie graviers, alluvions et sables que l’on retrouve sur la célèbre rive droite bordelaise. Et comme chez notre voisin bordelais, le calcaire à astéries compose une partie du sous-sol de la région, offrant un terrain de jeu idéal pour le cabernet franc, le merlot ou le sauvignon.

Terres de culture et de traditions, le Château les Donats est situé dans le Périgord Pourpre, celui qui rappelle la couleur des feuilles de la vigne à  l’automne.
L’appellation Bergerac

L’appellation Bergerac s’étend tout autour de Bergerac, sur près de 6000 hectares de vignes nichées de part et d’autre de la vallée de la Dordogne, sur les sols pauvres (calcaires, sables, graviers) des coteaux surplombant la rivière.

Le plus ancien vignoble du Bergeracois

Plus discrète et plus fraîche, l’appellation Pécharmant est située au nord-est de la ville de Bergerac. Considéré comme le vignoble le plus ancien de la région, les moines du monastère de Saint-Martin de Bergerac cultivaient déjà La Vinée nord dès 1080. Les 420 hectares de vignes sont implantées sur coteaux exposés sud et sur des sols sablo-graveleux et reposant sur le Tran, un argile ferrugineuse typique du terroir.

Notre philosophie

Notre seul objectif est de respecter le terroir pour que les vins soient plaisants et digestes.

En les buvant, vous vadrouillez entre le panache et l’élégance du bergeracois ! Nous sommes plus que vigneron. Nous nous considérons comme créateurs d’émotions avec le vin comme porte-parole. Nos différents vins sont des petits et grands acteurs qui raconte chacun une histoire.

 

BIO

Aujourd’hui en pleine restructuration de notre domaine, 25 % des parcelles sont certifiées à la pratique de l’Agriculture Biologique, le reste est en cours de conversion.

le Panache Bergeracois

Nous n’utilisons plus de désherbant chimique et travaillons les sols mécaniquement. Les amendements organiques viennent apporter de la matière organique à des sols déjà en bonne santé. La proximité avec les forêts des alentours apporte vivant et biodiversité dans nos cultures.

Au chai, nous favorisons des fermentations spontanées via les levures indigènes déjà présentes sur les raisins et dans le chai, gage de vins complexes et reflétant l’âme du terroir, le Panache Bergeracois !

Les Hommes

Olivier Verhelst

C’est 2013 qu’Olivier, ingénieur-œnologue reprend finalement l’activité de son beau-père Patrick au sein du domaine. Formés dans les vignes aux 4 coins du monde jusqu’en Argentine et en Inde, il retrouve son berceau dans le Sud-Ouest de la France. Olivier prend rapidement conscience du fort potentiel de ses bagages et de sa chance qu’il saura transformer en authentique expertise. C’est ainsi, qu’il dirige le domaine vers une politique durable qui accentue le caractère d’exception de chacun des vins du domaine.

Patrick Somers

Né en Belgique, dans une famille de négociants, Patrick se passionne très vite par le monde du vin. En 1994, intimement persuadé du potentiel du domaine, il rachète Château Les Donats. Dès lors, il travaille uniquement dans le but d’élaborer des vins qui reflèteront le caractère unique de ce terroir.